Revue de presse /// Pourquoi Facebook, Soundcloud, Youtube se foutent de votre gueule d’amateur

Vie du label

 

Un article à lire d’urgence pour tous ceux qui, comme nous, ont espéré à une époque collecter des fans/like/followers sur les réseaux sociaux pour développer une fan-base et communiquer efficacement sur le net. Donc vendre des disques. Je crois.

http://doandroidsdance.com/features/soundcloud-bots-sway-numbers/

Comme vous êtes nuls en anglais, je vous fais un digest : les réseaux sociaux (en l’occurrence c’est Soundcloud – a.k.a. SonDeClaude – qui est incriminé ici mais la théorie s’applique très bien pour les autres plateformes) semblent bien truquer les statistiques. Comment ?

1. Prenez une star qui a déjà beaucoup de likes/followers.
2. Boostez artificiellement ce nombre de like et le nombre de vues sur ses vidéos, de lectures sur ses morceaux, etc.
3. Toutes les pages d’artistes qui avaient déjà moins de stats (c’est-à-dire pas mal de monde) vont redoubler d’efforts de promo pour espérer avoisiner ce nouveau score trafiqué.
4. Votre réseau affiche un trafic supérieur et vous pouvez dealer plus de fric auprès de mecs qui achètent du trafic (annonceurs, mecs qui kiffent le trafic).

Là où ça devient subtil, c’est qu’il n’y a pas que les méga-stars qui subissent ce traitement, sinon tout le monde se dirait : « certes, Michael Jackson a pas mal de followers, mais bon c’est Jackson donc c’est pas comparable avec nous, groupe de discopunk du ghetto. »

L’article cité a en effet identifié des labels et des artistes « intermédiaires » qui ont également vu leurs chiffres gonflés. Plus « proche du peuple », m’voyez. Résultat, tous les gugusses comme nous se persuadent que 500 likes ou 1000 lectures c’est pas assez pour démarcher tel festival ou mériter tel blog et continuent de spammer comme des dingos pour espérer atteindre, allez, 1000 likes sur Facebook en-dessous desquels t’es un rigolo local.

Imaginez donc une courbe qui fait que plus l’artiste est gros, plus ses chiffres sont gonflés, et en bas de la courbe il y a la « longue traîne » des mecs à 150 likes qui repostent des liens à tout-va auprès de leur pauvres amis Facebook dans le fol espoir d’être un peu moins ridicules que les mecs qui sont déjà à 300 likes (la classe).

Sachant que dès qu’on arrive autour de 1000/2000 likes, de faux profils viennent déjà liker les pages. On le sait chez Vlad, ça nous arrive parfois, une vague de 20 likes de profils bidons sur Facebook et Soundcloud, en quelques heures, hop-là. Des profils sino-togolais sur Boobook, des user5498419864 ou user65435413541 sur SonDeClaude. On imagine donc aisément que les profils plus populaires se font gonfler davantage, et plus souvent. L’échelle des scores serait donc faussée selon une loi géométrique ou peut-être exponentielle.

Bref, lisez l’article si le sujet vous passionne (et si vous réalisez que vous gâchez 95% du temps que vous consacrez à la promotion web et au community management de votre projet), arrêtez de faire n’importe quoi et faites de la musique, plutôt.