The Adventures Of Papa Yeah /// Sauvage FM

Disques

« Cela se sait peu, mais chaque année, le Père Noël fête la fin de sa tournée au Palos Club (Luanda), ce lieu de débauche imbibé d’alcool et de kuduro. Il y a d’ailleurs opportunément placé un de ses nombreux fistons, devenu à force de bourre-pif et de câlins un videur emblématique.


Artwork: Sauvage FM

Surnommé Papa Yeah pour son sens du groove dégueulasse, il est le gardien du sens : celui qui te vire quand t’es bourré, celui qui te ramène à la réalité, bref celui qui fixe les règles du jeu dans ce huis clos vrombissant. »

Ancien agent de sécu, Sauvage FM en a conservé une approche clinique et sociale du dancefloor – peut-être parce qu’il ne boit pas d’alcool. Une sobriété qui lui permet de poser tranquillement les questions qui fâchent : dans quel contexte les gens se comportent-ils le plus mal ? dans un club ou au boulot ? Et où le respect s’apprend-il ?

Chaque nuit, au Palos Club comme à la Calle ou au Passeport, on ne fait rien de moins que redéfinir le bien et le mal. Sauvage FM distribue les munitions et les bisous, puis regarde les gens s’entretuer et s’aimer, à l’abri de la tempête qui broie les hommes au-dehors.