Pour DJ Cucurucho, le monde est un village

Non classé

 

Le méditerranéen Toni Groova (aka DJ Cucurucho) a vécu et travaillé à Buenos Aires, Lisbonne, Bristol, Bamako, Casablanca, Barcelone, Istanbul ou Luanda avant de débarquer en France en 2011. Autant dire que les frontières, c’est pas son truc.

« Le deejaying m’a attiré rapidement de par la capacité de la musique à casser les barrières sur un dancefloor, et ainsi faciliter les rencontres et la communication entre les gens. Gagner petit à petit leur confiance à coup de « play », pour les amener autant que possible dans un état de liesse, comme un interlude du quotidien.

Parmi toutes les villes dans lesquelles j’ai pu travailler, que ce soit en tant qu’animateur radio, journaliste musical ou DJ, je crois que Paris reste la capitale du rendez-vous, ce village mondial dans lequel les petits miracles sont pratiquement quotidiens.

Quelques mois après mon arrivée, je mixais dans un petit bar mexicain près du Centre Pompidou quand un groupe de jeunes a débarqué, dansant et jouant de petites percussions latines comme le güiro. Quelques minutes plus tard, et alors que je passais un morceau de reggae colombien glané sur MySpace, l’un d’entre eux s’approche et me dit dans un mélange stupéfait d’enthousiasme et de joie : « mec, on est à Paris et toi tu es là, en train de jouer un morceau de Voodoo Souljah’s… ce gars là-bas est le batteur du groupe, et moi je suis le tromboniste… » »

Booking : booking@vladproductions.fr